Comment bien purger son radiateur ?

Un radiateur faisant partie d’un système de chauffage central doit être purgé, au minimum, une fois par an. Cette action est nécessaire pour le bon fonctionnement du radiateur. La période idéale pour purger son radiateur est le début de l’automne et ainsi, vous serez bien préparé pour l’hiver. Dans certains cas, la purge du radiateur figure sur le contrat de maintenance, c’est alors le chauffagiste qui se charge de cette opération. Cependant, la tâche peut être effectuée facilement si on sait comment faire.

Pour quelle raison purger son radiateur ?

Avant de penser à la purge, il est important de connaître les raisons qui la rendent si nécessaire. Lors de l’utilisation d’un système de chauffage central, les radiateurs doivent diffuser de la chaleur uniforme dans toute la maison. Pour ce faire, la chaudière chauffe l’eau qui va être acheminée à travers les tuyaux.

Une des conséquences de l’utilisation continue de ce système est l’accumulation de l’air dans les tuyaux. Cette accumulation empêche la distribution homogène de l’eau et ce phénomène va entraîner un fonctionnement accru de la chaudière qui va, à son tour, faire chiffrer la facture d’énergie. Le processus de purge consiste donc à éliminer l’air qui empêche le fonctionnement rationnel de la chaudière et donc cela arrête aussi les bruits du radiateur.

Outre le côté économique, la purge prévient les pannes qui peuvent survenir lorsque les tuyaux sont surchargés et l’eau risque d’abîmer le sol. Donc, ça a une importance économique non négligeable, dans le sens où elle va réduire le coût des factures d’énergie, elle va permettre une pérennité de la chaudière et aussi, prévenir les dégâts inutiles sur la tuyauterie.

Quels outils prévoir pour procéder à la purge de votre radiateur ?

La purge d’un radiateur n’est pas une tâche compliquée en soi, néanmoins, elle nécessite une certaine minutie et précaution afin d’assurer votre sécurité est celle de votre entourage.

Avant de commencer l’opération de purge, pensez à vous assurer que la chaudière est bien éteinte et que les radiateurs que vous allez purger sont froids, car l’eau qui est présente peut avoisiner les cent degrés Celsius et peut provoquer des brûlures graves. Une fois que la chaudière est complètement hors service, tâchez d’être bien équipé.

Parmi les outils que vous devez prévoir :

  • Une clé de purge pour les modèles anciens ;
  • Une pince ;
  • Un tournevis adapté aux vis des radiateurs ;
  • Des équipements de protection : des gants qui résistent à la chaleur ;
  • Un contenant ;
  • Des serpillières pour absorber l’eau qui peut s’écouler.

Comment effectuer la purge de son radiateur ?

Dès que vous êtes sûr d’avoir le matériel nécessaire, commencez alors l’opération de la purge proprement dite. Sur le côté du radiateur, vous allez trouver la vis de la purge, il faut donc la dévisser. Mettez maintenant le contenant que vous avez préparé au préalable sous la vis, l’eau qui s’est accumulée va sortir. La sortie totale de l’eau et de l’air emprisonnés représente la purge du radiateur.

Pour le dévissage de la vis à purge, vous aurez besoin du tournevis et de la pince que vous avez prévue, selon le modèle de la vis. Cependant, pour les formats un peu anciens, la clé de purge est obligatoire ! Recommencez alors l’opération avec tous les radiateurs de la maison.

Lorsque la purge de tous les radiateurs est terminée, il faut rallumer la chaudière pour régler sa pression. Il faut alors ouvrir la vanne de remplissage, le manomètre vous indiquera la pression adéquate. La pression varie selon les dimensions de la maison, elle sera, bien évidemment, moins importante dans un appartement que dans une grande maison. Dans le cas où vous dépassez la pression recommandée, il faut remettre l’eau dans le circuit. Une fois cette étape finie, il est impératif de fermer la vanne de remplissage et de rallumer la chaudière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *