Comment entretenir ses conduites d’eau en hiver ?

Il est impératif de protéger les tuyaux de canalisation pendant l’hiver, notamment du gel. Dans le cas contraire, vous risquez de vous retrouver avec de nombreux problèmes. Les dégâts d’eau sont fréquents lorsque le réseau de canalisation n’est pas suffisamment protégé. Il existe de nombreuses solutions adaptées à chaque situation. Soyez certains de bénéficier d’un accompagnement personnalisé du plombier professionnel. Il vous propose une solution sur mesure après avoir effectué un diagnostic complet de votre système de tuyauterie. Il a réalisé de nombreuses interventions tout au long de sa carrière.

L’importance de l’entretien des canalisations

L’entretien des tuyaux de canalisation se fait tout au long de l’année. Il inclut l’utilisation de produit destiné à déboucher les détritus ou à éliminer les mauvaises odeurs. Il faut aussi prendre les mesures de précaution nécessaires pour éviter les déconvenues durant la saison hivernale. La température dans certaines régions peut descendre jusqu’en dessous de 0 °C. L’eau se transforme pourtant en gel à partir de – 5 °C. Cette situation s’avère dangereuse tant pour vos canalisations que votre logement. Le robinet et les tuyaux peuvent se casser lorsqu’ils gèlent. Les fuites et les fissures fragilisent vos équipements. Ces problèmes peuvent s’aggraver au fil du temps et provoquer d’autres dégâts.

L’entretien de la canalisation

Comme pour la piscine, vous devez protéger vos canalisations bien avant l’hiver. Vous pouvez procéder à une purge de la tuyauterie. Cette action consiste à vider toutes les canalisations de l’eau qui y est encore présente après que vous ayez fermé l’arrivée d’eau. Il est aussi conseillé de tirer la chasse d’eau. Si vous disposez d’un robinet de purge, placez un récipient dessous avant de l’ouvrir. Cette action permet de vider l’eau se trouvant entre le robinet extérieur et le robinet de purge. Quand l’eau ne s’écoule plus, il ne vous reste plus qu’à fermer le robinet. Il est également possible de couper l’arrivée d’eau si vous vous absentez longtemps. Vous évitez de vous retrouver face à des problèmes de dégâts d’eau à votre retour. Cette mesure de précaution est valable tout au long de l’année. Les contrats d’assurance incluent d’ailleurs cette clause. Vous pouvez ainsi toucher des indemnités en cas de sinistre.

L’isolation des tuyaux de canalisation

Cette intervention est complémentaire avec l’entretien de vos canalisations. Elle s’applique au niveau du compteur d’eau et de la tuyauterie apparente. Il est recommandé d’utiliser de la mousse en polyéthylène pour couvrir les canalisations à l’extérieur de votre logement. Elle évite vos tuyaux de geler lorsqu’il fait trop froid. Il faut savoir que la laine de verre à l’inconvénient de retenir l’humidité. Le risque de gel s’avère plus élevé. Vous devez également protéger les canalisations à l’intérieur de votre maison. Cette précaution concerne principalement les tuyaux se trouvant dans les pièces non chauffées. Cela concerne les combles et le garage. Vous pouvez utiliser un câble chauffant. Il a l’avantage d’être pratique et facile à utiliser, car il vous suffit de le brancher à une prise électrique. Cet équipement sert à chauffer directement les canalisations. Vous pouvez aussi opter pour des modèles avec thermostat intégré. Celui-ci garantit le fonctionnement et la désactivation automatique du câble chauffant. Il évite ainsi le gaspillage énergétique. Dans tous les cas, vous devez vous assurer que le câble chauffant respecte les normes françaises et européennes. L’artisan plombier les connaît parfaitement. Il est en mesure de vous recommander des produits de qualité. Vous pouvez laisser fonctionner le chauffage la nuit ou pendant votre absence pendant les périodes de grand froid. Il est préférable de maintenir la température intérieure à 21 °C. Cette alternative vous évite des dégâts des eaux ainsi que des réparations coûteuses.

Les interventions à effectuer en cas de gel

L’eau gelée forme un bouchon dans les canalisations. Vous devez être très attentif à la baisse de pression. L’eau qui ne coule plus doit également vous alerter. Fermez immédiatement le robinet d’arrivée d’eau. Vous limitez ainsi le risque de fissure des tuyaux ou un dégât des eaux lors du dégel des canalisations. Quoi qu’il en soit, il est préférable de faire appel au service d’un plombier professionnel. Il procède à un diagnostic des canalisations afin de repérer le bouchon. En général, le tuyau est plus froid au niveau des parties gelées. Il vous fait part de la gravité de la situation et des interventions qu’il faut réaliser. Il dresse un devis gratuit vous informant du coût de l’opération, mais aussi de toutes les garanties auxquelles vous avez droit. Avec votre accord, il procède aux travaux nécessaires pour éliminer le bouchon d’eau gelée. Il maîtrise effectivement différentes techniques de débouchage en fonction des situations. Il a, par ailleurs, une longue expertise dans ce domaine. S’il constate une fissure des tuyaux, il vous recommande le remplacement des équipements endommagés. Cette intervention est indispensable pour éviter le moindre incident ultérieurement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *