Radiateur qui fuit : que faut-il faire ?

Nous avons presque tous un ou plusieurs radiateurs chez soi. En période hivernale, ce dispositif permettant le réchauffement du milieu, est d’une grande utilité. Il existe plusieurs types de radiateurs mais dans cet article, nous allons uniquement aborder les radiateurs à eau tels que les radiateurs haute ou basse température.

Lorsque vous possédez un radiateur à eau chez vous, il est courant que ce dernier finisse par fuiter en créant de grosses flaques d’eau dans votre logement et que vous deviez réparer ce problème ou appeler un professionnel qui puisse s’en charger. La suite de cet article vous aidera à comprendre comment raccommoder votre radiateur !

Radiateur qui fuit : comment ça marche ?

Il est important de comprendre comment marche un radiateur afin de pouvoir remédier à sa fuite. Les radiateurs à eau dans les maisons sont les plus courants dus à la simplicité de leur système ; de l’eau chaude est amenée au radiateur où elle va circuler afin de réchauffer la pièce et effectuer un transfert de chaleur entre les deux milieux, puis, cette eau revient à sa source afin de répéter l’opération continuellement. Mais quelle est cette source ? C’est en réalité le système de chauffage de l’habitacle (le même qui permet de chauffer l’eau du robinet de votre cuisine ou salle de bain).

Il peut être à gaz, au fuel, au bois et même solaire ! Cette chaudière réchauffe l’eau, l’eau qui est entre 40 et 50 degrés (radiateur basse température) ou 90 degrés (radiateur haute température) passe par un tuyau afin de faire le tour du radiateur et faire monter l’air chaud dans les pièces, et ce, par rayonnement.

Ensuite, un second tuyau se charge de rapporter l’eau refroidie qui se trouve dans le radiateur, au chauffage central. Le cycle se répète indéfiniment jusqu’à ce que le système de chauffage soit éteint.

Radiateur qui fuit : que faut-il faire ?

La première chose à faire lorsque vous vous lancez dans la réparation de la fuite est logiquement de couper la provenance de l’eau afin de ne pas risquer d’inonder votre sol, coupez alors votre système de chauffage. Ensuite, vérifiez la qualité de vos composants, s’ils ont été endommagés ou mal entretenus, est primordial, les éléments à contrôler sont :

  • les tuyaux qui alimentent le radiateur, donc laissant passer l’eau chaude et faisant sortir l’eau froide ;
  • les joints qui fixent les tuyaux sur les radiateurs qui veillent à l’étanchéité du dispositif ;
  • le robinet thermostatique, celui qui nous permet de gérer le débit d’eau chaude entrant en le tournant de gauche à droite jusqu’à trouver la température idéale.

Après avoir changé certains éléments s’ils sont défectueux (joint rouillé, pas assez serré, tuyau qui fuite) et s’être assuré que le problème ne vient pas de là, vous pouvez vous lancer dans l’une des étapes les plus importantes de votre réparation : la purge. La purge consiste à dévisser une vis afin de laisser passer le liquide (liquide de frein) et laisser sortir de l’eau, jusqu’à ce que la pression du chauffage central atteigne 1,5, voire 2.

Munissez-vous d’une bassine avec laquelle vous vous assurerez de récupérer le liquide perdu ainsi que d’un tourne vis ou juste votre main pour faire tourner la purge située sur les côtés du radiateur (tout en haut ou tout en bas) veillez à être accompagné pour cette opération afin de ne pas faire les aller-retours entre le chauffage central et le radiateur.

Conseils

Veillez à l’entretien de votre radiateur afin que ses capacités ne diminuent pas, nettoyez l’extérieur aussi bien que l’intérieur :

  • brossez, plumez, aspirez et usez de chiffons ! Tous les moyens sont bons afin de dépoussiérer ce dispositif ;
  • procédez à un désembouage afin de débloquer la tuyauterie en profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *